Il y aura des conversations. Elles seront nécessaires. Elles porteront de la joie. De la tristesse, aussi, parfois. Mais tout ça fait partie du bonheur.

Toutes ces minutes, ces contacts, ces regards... tous ces mots en suspens dans vos esprits...

Après tout, peut-être n'est-ce pas si compliqué, et advienne que pourra. Peut-être n'y a-t-il que des sentiments qui doivent être exprimés et exploités... et tant pis pour l'avenir. Advienne que pourra. Laissons-là les questions, les angoisses, les « oui, mais... »... et carpe diem ! est-ce que ce n'est pas comme ça que, dans certaines périodes, l'amour doit s'épanouir ? Sans anticipations, et sans jugements. Let's live. Il sera toujours temps pour l'embarras, le chagrin, les angoisses. S'en tracasser maintenant ne les empêchera pas d'être.

 

 

*Agnès Obel, Philarmonics, 2010.